Saint-André 2021, on y est allé!

Alors que le résumé de la cuvée 2020 tenait en un dixième de tweet (« essayé, pas pu »), l’excursion à Saint-André de 2021 aura été plus riche. Déjà parce que nous sommes allés à St André.

La première semaine rebaptisé « cross cool avec voiles perf » aura quand même donné quelques anecdotes savoureuses. Savoureuses comme les saucissons, olives ou fromages des apéros clandestins au bar temporaire (c’est un concept) « La 25 » par exemple. Largement assez swag pour tirer l’ours bleu de sa sieste.

À mi-chemin d’une partie de 1000 bornes

Les carnets roses ne seront pas restés vierges. Notez la très forte suspicion de rendez-vous galants de Xavier dans cette vallée déserte qui mène à la Javie (trois vachages de suite dans ce haut lieu de l’autostop, on y trouve des dépouilles momifiés pouce tendu). Lorenzo aura eu un coup de foudre avec une jeune jument un peu naïve (littéralement, la jument est désormais au courant).

Il faut saluer la cohésion du groupe, soudé à la crème dessert le premier jour, à Thorame le deuxième jour et pour une mémorable partie de 1000 bornes le troisième jour, avec un aller vers Dormillouse bien aidé par le vent, et un retour où il aura fallu sortir les rames et un peu de patience.

Heureusement, la météo nous aura donné un peu de répit. De quoi se mettre en conformité pour certains et coller des numéros d’immatriculation « visibles » (les directives ne précisent en rien « lisible »). Et Boubi devrait décidément coller les siens sur l’extrados.

La deuxième semaine sur place sera du même tonneau, voire meilleure si l’on admet que les participants se bonifient avec l’age. Mais quoi qu’on en dise, l’hôtel Lac & Forêt n’est pas un EMS.

L’équipe de relève visitera Gourdon le 20 septembre. Marc et Lorenzo reviennent même poser à St André. Le 21 conduite la bande à Allos, le 22 est voué au vol local et le 23 permet un nouveau tour du grand bocal par Coupe.

La fameuse « vue en Coupe » sur les avants-reliefs, un spectacle Dignes des meilleurs calembours.

Le triptyque désormais traditionnel Aiguines, trempette au lac de St-Croix et glaces à Moustiers sera executé propre en ordre le 24.

Comme le chantait Plastic Jean-Luc, « ça plane pour moi »